Comment diminuer sa consommation de carburant

Les temps sont durs et il n’y a plus de petites économies qui ne comptent pas, alors aujourd’hui nous vous proposons de découvrir quelques astuces pour diminuer sa consommation de carburant.

comment-economiser-du-carburant

Avant de partir

Essence ou diesel ?

Choisissez bien l’énergie de votre voiture. Essence ou diesel, ça n’est pas la même chose ! Certains spécialistes ont étudié la chose et estiment qu’une voiture diesel n’est rentable que si l’on roule plus de 15000 kilomètres par an et s’il ne s’agit pas d’une citadine ! Car, qui dit citadine dit courts trajets et c’est ici l’essence qui l’emporte sur du long terme, car l’argent dépensé lors de l’achat ne sera pas forcément rentabilisé par l’économie de carburant. Vérifiez bien les données de consommation et faites jouer la concurrence !

Révisions et entretien

Une voiture entretenue ne forcera pas, contrairement à une voiture dont on ne fait pas attention ! Par exemple, un filtre à air encrassé peut augmenter jusqu’à 3% la consommation. De même pour l’huile, s’il n’y en a pas assez, alors les pièces vont frotter et résister. Pensez à faire vos révisions scrupuleusement et à faire quelques vérifications vous-même comme le niveau d’huile, la vidange (si vous savez la faire) et la pression des pneus pour éviter la surconsommation en cas de pneus sous-gonflés.

Chargement

Ne partez pas la voiture chargée, que ce soit les barres de toit, un porte-vélos ou même le coffre rempli. Cela provoque une résistance et l’aérodynamisme de la voiture n’a plus d’effet et ainsi, la consommation augmente.

Sur la route

Au démarrage

N’appuyez pas trop fort sur l’accélérateur les premières minutes, car un moteur froid consomme plus que lorsqu’il est à bonne température. Alors avant de monter dans les tours, attendez un petit peu et gardez la pédale enfoncée au 3/4. Votre réservoir sera content !

Dans les bouchons

Essayez d’anticiper au maximum, n’essayez pas de gagner un millimètre dès que le trafic avance. Évitez les accélérations brutales et gardez une vitesse constante lorsque le flux avance. Pour des raisons de sécurité également, pensez à garder vos distances !

Passage des vitesses

Inutile de monter dans les tours, pensez à passer la vitesse supérieure dès que vous arrivez dans les 2500 tr/min pour une essence et dans les 2000 tr/min pour un diesel. Un moteur qui tourne à bas régime consomme moins. Inutile d’avoir une conduite nerveuse, cela fait consommer jusqu’à 40% de carburant en plus !

Respectez les limitations

Respecter la vitesse c’est déjà éviter les risques d’accident, ça permet d’économiser du carburant et de limiter les rejets de CO2. Si votre automobile dispose du système de régulation de vitesse, la constance vous permettra d’éviter les accélérations brusques.

Frein moteur

On en entend des vertes et des pas mûres sur l’usage du frein moteur. Alors pour ralentir, ne freinez pas au point mort, mais ralentissez en rétrogradant et en utilisant le frein moteur. Question sécurité, faites attention au véhicule qui vous suit, car les feux de freinage ne s’actionnent pas si la pédale n’est pas enfoncée.

Arrêtez le moteur

Lorsque vous vous arrêtez plus de 10 secondes, pensez à couper votre moteur. Un véhicule à l’arrêt consomme entre 0.7 et 0.9L par heure, ce qui représente beaucoup plus qu’un simple redémarrage. C’est d’ailleurs toute l’utilité du système Start & Stop dans les voitures actuelles.

À la pompe

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Faites le plein le matin, lorsque la température est encore fraîche ! En effet, les réservoirs des stations essence sont sous terre et celle-ci est froide en début de journée ce qui permet d’éviter le phénomène d’expansion. Lorsque la terre se réchauffe, la cuve le fera également et les particules du carburant augmentent, ce qui fait que 1 litre n’équivaut pas à 1 litre précisément, mais un peu moins.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point !

Il y a trois positions sur le pistolet de distribution: lent, moyen, haute vitesse. Pour faire des économies, n’enclenchez pas le cran le plus haut, mais essayez de rester sur le plus lent, ceci évitera de créer des vapeurs. En effet, lorsque vous faites le plein, des vapeurs se forment et retournent vers les cuves enterrées grâce à un système de retour. Si le liquide est versé à allure réduite, il ne se transformera pas en vapeur et restera dans votre réservoir au lieu de retourner d’où il vient !

Le carburant ne manque pas d’air !

Essayez de refaire le plein lorsque votre réservoir est à moitié. Plus le contenant est rempli et moins il y a d’air et moins le précieux liquide s’évapore ! C’est pour ça que les camions-citernes disposent tous d’un toit flottant, ainsi l’évaporation est réduite au strict minimum puisqu’il n’y a pas d’air entre le carburant et l’atmosphère.

 Avoir l’essence en ébullition

Si un camion-citerne est en train de remplir les réservoirs de la station, ne vous y arrêtez pas. Il y a un brassage entre l’ancien et le nouveau liquide, du coup les saletés remontent à la surface et risquent de finir dans votre réservoir.

Both comments and pings are currently closed.

Commentaires fermes.

Stage de pilotage est un site independant.