Vers la fin des petites citadines Diesel ?

Avec la mise en place de la norme Euro 6, les petites citadines qui carburent au diesel vont avoir la vie dure…

normes-euro-6-petites-citadines-diesel

La norme Euro 6

Les normes Euro ou normes européennes d’émission sont des règlements de l’UE visant à fixer des limites maximales de rejets polluants pour tous les véhicules en circulation. Cela vise en particulier les véhicules neufs, dont l’objectif est de réduire considérablement la pollution atmosphérique. Attention, quand on parle d’émissions polluantes, on n’englobe pas le CO2 mais les particules fines et les oxydes d’azote qui sont rejetés par les moteurs carburant au gazole.

Les normes se succèdent, et à partir de 2015, la norme Euro 6 sera beaucoup plus sévère au sujet des émissions polluantes. En d’autres termes, le moteur diesel deviendra moins polluant mais sera par conséquent plus cher à l’achat, ce qui entraînera une évidente baisse des ventes. Grâce aux nombreuses évolutions technologiques, le diesel est devenu un carburant très performant.

L’arrivée de la Peugeot 205 a annoncé l’ère de la petite citadine au diesel. En 2008, c’est l’entrée en vigueur du bonus écologique qui fera grimper en flèche les ventes de petites voitures aux moteurs diesel. Malheureusement, il faudra attendre le 1er janvier 2011 pour que ces moteurs soient équipés obligatoirement de filtres à particules fines.

Un diesel « propre » mais cher

Si la norme Euro 5 visait les particules fines, Euro 6 va quant à elle s’attaquer aux oxydes d’azote (NOx). En ayant pour but de réduire les émissions de 180 mg/km à 80 mg/km, la norme Euro 6 envisage de rendre le diesel aussi propre que l’essence qui elle émet 60 mg/km. A savoir que cette mesure ne réglera pas tout d’un coup de baguette magique car un diesel dépollué produit plus de dioxyde d’azote (NO2) qui s’avère être un gaz mortel, dix fois plus toxique que le monoxyde de carbone.

Trois solutions pour réduire l’émission de NOx :

  • un piège à NOx, une sorte de pot catalytique qui coûte aux environs de 500 €
  • un système de réduction catalytique sélective SCR, au prix allant de 1000 € à 1500 €
  • la circulation des gaz d’échappement par une boucle froide, au prix de 300 €
En 2015, on estime de 300 € l’augmentation du prix d’une petite citadine diesel, en plus des 2000 euros d’écart avec une version essence. Alors que le gouvernement français envisage d’aligner la fiscalité du gazole sur celle de l’essence, cela risque d’être fatal pour les constructeurs tout comme les automobilistes. Chez les constructeurs auto, certains modèles sont déjà commercialisés qu’en version essence. Et si vous souhaitez trouver une meilleure alternative, plus verte et financièrement avantageuse, il faudra vous diriger vers des modèles hybrides ou totalement électriques.
Both comments and pings are currently closed.

Commentaires fermes.

Stage de pilotage est un site independant.