Nouvelles mesures pour la sécurité routière

Suite à l’augmentation du nombre de décès sur les routes (+3.7%), le ministre de l’Intérieur a prévu de mettre en place de nouvelles règles et cela passe par l’interdiction du kit main libre en voiture. D’autres mesures de sécurité routière viennent se rajouter à celle-ci. En voici les détails.

nouvelles-mesures-de-securite-routière

Fin du kit main libre

Pour téléphoner en conduisant, il faudra s’équiper d’un kit bluetooth, car les oreillettes, casques et écouteurs seront interdits. Cela afin de garder toute l’attention du conducteur sur la route. Maintenant, tous les constructeurs proposent l’équipement de série ou en option, mais cela ne change en rien le fait que la personne qui est derrière le volant n’est pas à 100% concentrée sur la route. Et ça n’est pas le fait d’avoir un système d’écoute invisible qui changera la donne.

Limitation de vitesse

Certains tronçons à double-sens actuellement limités à 90km/h vont passer à 80 km/h. Les routes concernées seront celles qui ont taux accidentogène élevés dans 11 départements français.

Nouveaux radars

L’État va équiper nos routes de 4200 radars supplémentaires avec notamment, des radars chantier et des mobiles dernière génération. Il faudra aussi faire attention aux radars double-face capables de flasher dans les deux sens de circulation et être vigilants aux feux rouges.

Alcool et drogue

Une nouvelle mesure concernant le taux d’alcool des conducteurs novices a vu le jour le 16 janvier. Le taux d’alcool limite passe de 0.5 g/L à 0.2g/L. Là aussi, cette nouvelle règle est incomprise car cette limitation est très vite atteinte, autant mettre directement en place une interdiction formelle de boire de l’alcool si on prend le volant et passer à 0g/L. Certains pays comme la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie ou la Rép. Tchèque applique déjà cette règle de la tolérance zéro et c’est la seule vraiment efficace.

On entend également parler d’un double test salivaire. Les gendarmes et les policiers utilisent déjà ce système de détection, mais il doit être validé par une prise de sang et cela monopolise deux fonctionnaires et beaucoup de temps. La nouvelle mesure demandera moins de temps, un premier coton-tige sera passer dans la bouche du conducteur et s’il est positif, un second sera passé pour connaitre la nature du stupéfiant.

Both comments and pings are currently closed.

Commentaires fermes.

Stage de pilotage est un site independant.